Bourse de recherche - Fondation des maladies du cœur du Canada /AstraZeneca - Li

Dr. Hao-Dong Li
Université de l’Alberta
 
Chacune des cellules du corps humain contient un réticulum endoplasmique (RE), un petit réseau de tubulures et de vaisseaux où se trouvent des protéines repliées de façon à leur permettre d’accomplir leurs tâches particulières. Parmi ces tâches, on retrouve le contrôle de l’emmagasinage d’énergie dans les lipides, ces molécules de gras et d’huiles qui fournissent à la cellule sa structure. Cela peut donc être déterminant dans l’apparition des maladies cardiovasculaires. 
 
Bien que la plus grande part de ce qui se produit à l’intérieur du réticulum endoplasmique demeure inconnue, une protéine appelée calréticuline semble jouer un rôle très important au sein du processus de régulation des lipides. Dre Hao-Dong Li, boursière en recherche postdoctorale au département de biochimie de l’Université de l’Alberta, étudie cet agent afin de déterminer précisément son action. 
 
Ses travaux portent sur la calréticuline en tant que protéine « chaperon », qui guide les autres protéines à travers l’important processus de pliage destiné à les intégrer à un mécanisme complexe de surveillance des taux de lipides. Ce mécanisme empêche les taux de lipides de trop monter ou descendre. Tout changement dans le fonctionnement de ces protéines peut affecter le rendement du mécanisme en question et provoquer des problèmes de santé comme l’accumulation de lipides et l’apparition de l’athérosclérose, une forme de durcissement des artères. 
 
Dre Li suggère qu’en comprenant mieux le rôle de chaperon de cette protéine, elle pourra mieux illustrer la façon dont les protéines du RE contrôlent normalement l’équilibre des lipides. Des traitements pour des problèmes comme un taux élevé de lipides dans le sang pourraient profiter de ces connaissances afin de mieux cibler les protéines responsables de ces troubles. 
 
Les travaux de Dre Li sont supervisés par Dr Marek Michalak.
 
Soutien d'AstraZeneca Canada Inc.

 
French